CONSEILS

  • Pour l'équipement d'un essieu directeur il faut :
    Utiliser exclusivement des sculptures « S ». Ce sont des sculptures conçues et fabriquées pour répondre aux contraintes de roulage spécifiques des essieux  directeurs des véhicules moteurs : charge dynamique, angles de la géométrie des essieux, rendements kilométriques élevés, etc.

    Pour l'équipement d'un essieu moteur il faut :
    Utiliser exclusivement des sculptures « D ». Les sculptures « D » sont étudiées pour répondre aux contraintes spécifiques des essieux moteurs : transmissions des couples moteurs et freineurs, montage en jumelé, charge à l’essieu la plus importante de l’ensemble routier, etc. Les pneumatiques avec sculptures « Z » peuvent équiper les essieux moteurs mais le compromis des performances pour répondre aux contraintes de cet essieu sera optimal avec des sculptures « D ». Dans certains usages, les sculptures « Z » sont aussi optimisées pour un usage sur essieu drive : usage urbain par exemple.

    Pour l'équipement d'un essieu porteur il faut :

    Utiliser exclusivement des sculptures « T ». Ces sculptures sont étudiées pour répondre aux contraintes spécifiques des essieux porteurs : charges statiques et dynamiques, ripage, rendements kilométriques élevés sur les essieux centraux, etc. Les pneumatiques avec sculptures « T » portent des indices de charges et vitesse adaptés aux véhicules tractés (remorque ou semi-remorque). Les pneumatiques avec sculptures « T »  en Europe portent le marquage « FRT » (Free Rolling Tyre), normalisé par l’ETRTO il ne faut donc jamais utiliser de sculpture « T » sur les essieux directeur ou moteurs.

    Le marquage FRT :
    Le marquage FRT est notifié dans le règlement 54 : « Marquage 3.1.15 ». La mention « FRT » concerne les pneumatiques conçus spécifiquement pour les essieux porteurs (pneumatiques pour essieux tirés). Ce règlement est applicable à tous les pneus neufs qui sont utilisés sur le territoire européen : cela veut dire que les pneus marqués FRT sont homologués seulement pour être montés sur les essieux porteurs et ne peuvent pas équiper d’autres types d’essieux. Mous ne saurions être tenu pour responsable des conséquences d’un dommage en roulage en dehors de ses préconisations.

  •  

    Il est possible de monter des pneus de sculptures différentes sur un même essieu s’ils sont :
        - de même marque,
        - de même dimension,
        - de même structure,
        - de même catégorie d’utilisation,
        - avec un même code de vitesse,
        - et avec des indices de capacités de charge identiques.

    Michelin vous recommande de monter sur un même essieu des pneus de sculpture identique ou, à défaut, de jumeler ensemble des pneus de même sculpture.

    MONTAGE DE PNEUS RECREUSES

    En France, selon l’article 4 du Code de la Route (arrêté du 24/10/94), il est autorisé de monter des pneus recreusés à l’avant comme à l’arrière des véhicules Poids Lourd de plus de 3,5 tonnes, y compris pour le transport de personnes ou de matières dangereuses…

    MONTAGE DE PNEUS RECHAPES

    Le nouvel arrêté du 16 janvier 2004 précise les règles de montage des pneus rechapés homologués en application du règlement n°109 qui sont :
    Montage uniforme sur l’essieu équipé uniquement de rechapé.
    Les caractéristiques des pneus poids lourd rechapés qui doivent être communes sont :
        - la marque du rechapeur,
        - la dimension des pneus,
        - la structure des pneus,
        - le code de vitesse et les indices de charge des pneus,
        - la même catégorie d’utilisation des pneus.

    Il est INTERDIT de monter sur un même essieu des pneus rechapés de marque différente, quelle que soit la marque de la carcasse.

    Il est AUTORISÉ de monter les pneus rechapés de la même marque quelle que soit la marque de la carcasse.
    Montage mixte (neuf/réchapé) sur l'essieu :

    Le montage MIXTE homologué, sur un même essieu, n’est possible que si :
        Les marques de rechapeur et de neuf sont les mêmes.
        Les marques des carcasses sont les mêmes (neufs et rechapés).
        Les caractéristiques techniques des rechapés et des neufs sur un même essieu qui doivent êtres identiques sont :
           -  la marque de la carcasse et du rechapeur,
            - la dimension des pneus,
            - la structure (radiale ou diagonale),
            - le code de vitesse et les indices de charge,
            - les conditions d’utilisation (route, tous terrains, neige - marquage M+S).

    La  législation française ne fait pas référence à la SCULPTURE du pneu. Il est donc possible de monter des pneus rechapés, ou neufs, de sculptures différentes sur un même essieu. Michelin ne recommande pas ce type de montage.

    STOCKAGE


    Conditions pour un bon stockage des pneus :
    Des locaux propres, secs, tempérés et bien ventilés, à l'abri des rayons directs du soleil et des intempéries.
    Loin de toute substance chimique, solvant ou hydrocarbure susceptible de modifier la nature du caoutchouc.
    Loin de tout objet qui pourrait pénétrer le pneu (pic en métal, bois, etc.).
    Bien éloigné de toute source de chaleur, de flammes, de corps incandescents, d'équipements qui pourraient émettre des étincelles ou des décharges électriques et toute source d'ozone (transformateurs, moteurs électriques, ensembles de soudage, etc.).
    Pour le stockage en pile, assurez-vous que les pneus ne sont pas déformés. Pour les longs sotckages, faire tourner les pneus (inverser l'ordre des pneus dans les piles), pour pouvoir d'abord extraire les pneus les plus anciens. Évitez de comprimer les pneus sous d'autres objets.

  • PROFONDEUR DE LA SCULPTURE SUR UN MÊME ESSIEU

    Le contrôle de l’usure doit toujours être fait en plusieurs points du pneu.
    Ce contrôle peut se faire  à l’aide d’une jauge de profondeur ou par l’observation des témoins d’usures de la bande de roulement repérés sur le flanc par un symbole, lorsqu’ils sont présents.
    L'ecart mesurée entre les sculptures de pneus sur un même essieu ne doit pas dépasser 5mm.
    Si la limite d’usure légale ou technique est atteinte, le pneu doit être déposé et remplacé.

    Consultez un professionnel en cas d’usure anormale ou d’un écart d’usure des pneus sur un même essieu.

    USURE

    Le contrôle de l’usure doit toujours être fait en plusieurs points du pneu.
    Ce contrôle peut se faire  à l’aide d’une jauge de profondeur ou par l’observation des témoins d’usures de la bande de roulement repérés sur le flanc par un symbole, lorsqu’ils sont présents.
    Si la limite d’usure légale ou technique est atteinte, le pneu doit être déposé et remplacé.
    Consultez un professionnel en cas d’usure anormale ou d’un écart d’usure des pneus sur un même essieu.

    REPARATIONS

    Au cours de sa vie, un pneu est soumis à une quantité de contraintes et peut être endommagé de diverses manières.
    Il est dangereux de négliger une blessure d’un pneumatique. Nos pneus Poids Lourd peuvent sous certaines conditions être réparés ; cette possibilité a été prévue dès leur conception.

    Tous les dommages ne sont pas réparables.

    Réparer un pneu est une affaire de professionnels formés et qualifiés. Le réparateur est toujours l’unique responsable de la pertinence et de la qualité de l’intervention sur le pneu.
    La réparation est systématiquement précédée d’un démontage et d’un examen minutieux intérieur et extérieur du pneumatique par le professionnel.

    PNEUS HIVERVAUX


    L'usage de pneus marqués "3PMSF" est fortement recommandée pendant la saison hivernale de Novembre à Mars.
    Des pneus cloutés peuvent être utilisés du samedi précédant le 1er Novembre au dernier dimanche de Mars.

    MONTAGE D'UN PNEU

    Il est possible de monter des pneus de sculptures différentes sur un même essieu s’ils sont :
        - de même marque,
        - de même dimension,
        - de même structure,
        - de même catégorie d’utilisation,
        - avec un même code de vitesse,
        - et avec des indices de capacités de charge identiques.

    Nous vous recommandons de monter sur un même essieu des pneus de sculpture identique ou, à défaut, de jumeler ensemble des pneus de même sculpture.

    PRESSION DE GONFLAGE

    Le pneumatique est le seul élément de contact entre le véhicule et le sol; il est déterminant pour la sécurité des usagers, comme pour celle de la marchandise transportée. Optimisez votre pression de gonflage pour assurer un transport en toute sécurité, pour réaliser des économies de carburant et augmenter la durée de vie de vos pneus poids lourd.
    Un pneu perd naturellement de sa pression au fil du temps ; Consultez votre revendeur pour faire vérifier régulièrement la pression de vos pneumatiques.
    Dans tous les cas, respectez les pressions recommandées par les constructeurs ou les manufacturiers. Les pressions doivent toujours être adaptées à la charge et à l'utilisation.

  • Les pneumatiques sont composés de différents types de matériaux et de composants à base de caoutchouc dont les propriétés sont essentielles au bon fonctionnement du pneu lui-même. Ces propriétés évoluent avec le temps. L’évolution des propriétés d’un pneu dépend de nombreux facteurs tels que le climat, les conditions de stockage de vos pneus poids lourd : température, humidité, position et les conditions d’utilisation: charge, vitesse, pression de gonflage, dommages dus à l’état des routes…


    La charge admissible maximale autorisée est specifiée par le constructeur en fonction de la réglementation en vigueur. Le montage de pneumatiques pouvant supporter une plus grande charge ne signifie pas que le charge maximales homologuée par le constructeur du véhicule puisse être dépassée.

    Pour chaque dimension de pneu, il existe une ou plusieurs tailles de jantes homologuées correspondantes: consulter le Manuel de l'ETRTO et / ou les recommandations du constructeur du véhicule.

    L'installation d'un pneu sur une jante non homologuée peut endommager la roue et / ou le pneu, et générer un fonctionnement anormal de l'enveloppe, préjudiciable à la sécurité, à la maniabilité et à la durée de vie des pneus .

    Étape 1: définir la bonne dimension du pneu

    Pour sélectionner le bon pneu, nous devons tenir compte du type d'utilisation et des avantages de chaque gamme.

    Nos pneus offrent des avantages différents en fonction des besoins spécifiques des opérateurs.

    Étape 2: définir l'utilisation correcte du pneu

    Pour sélectionner le bon pneu, nous devons tenir compte du type d'utilisation et des avantages de chaque gamme.

    Étape 3: identifier le bon bénéfice

    Nos pneus offrent des avantages différents en fonction des besoins spécifiques des opérateurs.

    Étapes 4: sélectionner la bonne sculpture

    Consulter notre revendeur

GIVE ADVICE